Cette semaine, nous avons interviewé Anouk pour parler un peu de l'histoire derrière la collection I AM, notre nouvelle collection qui sera disponible le 24 janvier. Nous avons eu tellement de plaisir à apprendre à la connaître à un niveau plus profond et nous savons que vous allez l'aimer autant que nous !

Nous nous considérons tellement chanceuses d’enfin lancer notre toute première collection capsule (édition limitée), une opportunité dont nous ne pourrions être plus que reconnaissantes, et nous voulions vous partager les coulisses de cette incroyable collaboration avec Anouk. Alors, GO !

DRAE : Donc commençons par le début. Si tu peux nous expliquer un peu comment as-tu entendu parler de DRAE pour la première fois ?

A : J’ai eu la chance de rencontrer Aurelie, pour la première fois, en 2018. Il y a de cela 4 ans. (wow, le temps passe vite). Elle m'avait fait découvrir ses bijoux et je voyais qu’elle était passionnée par ce qu’elle faisait. Dès le début, j’ai ADORÉ le vibe de l’entrepreneur. Un vrai coup de cœur ! Et depuis, j’ai suivi la compagnie via Instagram dans leur quotidien et dans leur évolution.

DRAE : On ne pourrait pas dire mieux ! Ça décrit effectivement bien le vibe de notre fondatrice. Donc, suite à votre rencontre, qu’est-ce qui a fait que tu as décidé de travailler avec nous ?

A : Question facile ! En fait pour moi, DRAE est une compagnie où nous pouvons être qui nous sommes et où « the sky is the limit ». L’équipe de travail de DRAE est composée de filles auxquelles je m’identifie : des filles travaillantes, créatives et surtout humaines. Il est primordial pour moi de travailler avec une équipe où je me sens 100% à ma place et respectée. Dès mes premiers contacts avec les filles, j’ai su que cette collaboration serait un succès et c’est à ce moment que je me suis dit : Go !

DRAE : On aime ce qu’on entend et on est trop contentes d'avoir notre toute première collection collaborative avec toi. Maintenant… Pourrais-tu expliquer à notre audience comment tout a commencé ?

A : Ça l’a commencé avec un simple DM via Instagram provenant du compte de DRAE. Dès que j’ai ouvert le message, j’étais déjà super emballée car Aurelie m’offrait l’opportunité d’avoir carte blanche sur cette collaboration : mes choix, mes idées, mon concept. Il a toujours été important pour moi que mes projets soient à mon image et je pouvais le faire avec DRAE. Aussi, je suis une fille de feeling, et j’avais déjà un bon pressentiment. Et c’est ainsi que tout a commencé.

DRAE : Évidemment, nous n’aurions pas voulu faire une collection avec toi où tu n’aurait pas été inclus dans l'ensemble du processus. En parlant de ça ! Que dirais-tu avoir le plus aimé pendant tout le processus de travailler avec nous ?

R : Je me suis honnêtement toujours senti comme en famille avec l’équipe de DRAE et l’ambiance a toujours été agréable. J’ai toujours eu l’impression d’être avec mes girls !!! Chaque fois que nous nous voyions pour travailler ou que ce soit pendant nos échanges de 16382003 voice over pour parler de la collection, l’ambiance était toujours positive, respectueuse et vraiment amusante . Nous avons eu vraiment beaucoup de plaisir et je suis très heureuse de compter ces filles aujourd’hui parmi mes amies.

DRAE : Awww ! Tu fais définitivement partie de notre famille et il n'y a pas de mot pour décrire comment on se sent toutes par rapport à cette belle collaboration. Je ne pense pas que nos lecteurs soient prêts pour ce que nous allons leur montrer. Et pourrais-tu nous expliquer d'où est venue l'idée de I AM ?

A : C’est super important pour moi d’avoir des concepts lorsque je fais des projets. Je trouve que de donner un sens à une collection rend le tout plus intéressant car un plus grand nombre de personnes peuvent s’identifier à un projet.

 I AM n’était pas mon idée de départ. Initialement, je voulais écrire un mot powerfull sur un de mes colliers. J’ai donc demandé à ma communauté quel est le mot auquel ils s'identifient le plus. En regardant les réponses, je me suis rendu compte qu’il y avait tellement de mots que je ne pouvais pas choisir. Je suis venu à la conclusion que choisir un mot serait d’imposer quelque chose à ma communauté. Aussi, je me suis dit : « Nous changeons, nous évoluons et nous apprenons chaque jour. Il est donc impossible qu’un seul mot soit suffisant. » 

C’est à ce moment que je me suis dit : « la seule chose qui est certaine, c’est que nous sommes une entièreté propre à nous. Nous sommes, NOUS et juste ça, devrait être suffisant pour s’aimer. » J’ai alors proposé mon idée à l’équipe et immédiatement, c’était une évidence pour nous . I AM (JE SUIS)

DRAE : N'est-ce pas une belle philosophie ?! Alors maintenant qu'il ne reste que quelques jours avant le lancement de la collection, quelle serait selon toi ta partie préférée dans le processus de cette collaboration ?

A : Définitivement, le photo shoot ! L’équipe était IN-SA-NE.

Chaque fois que je fais des projets, il est important pour moi de prendre mes amis pour les encourager et parce que c’est juste plaisant de travailler avec tes amis.Pour ce qui est du photographe/vidéographe, j’ai choisi mon meilleur ami, Guillaume Landry. Je suis assez difficile pour ce qui touche mes photos et Guillaume sait exactement ce que j’aime. Pour moi c’était le match parfait et les photos sont INSANE !!



DRAE : Je pense pouvoir parler au nom de l'équipe pour dire que nous avons toutes hâte de partager les photos du photoshoot ! Pour que tout le monde comprenne pourquoi nous sommes si excités par le tournage, peux-tu nous en dire un peu plus sur comment ça s'est passé, quel était le concept du tournage. Je suis sûr que tout le monde aimerait savoir !

A : Absolument ! Donc, le tournage a été séparé en 3 parties. Nous sommes d'abord arrivés au studio et laissez-moi vous dire que c'était… ÉPOUSTOUFLANT ! On aurait pas pu trouver un meilleur endroit pour faire le tournage. Puis après s’être installés, on a d'abord pris des photos rien qu'avec moi et mes beaux bijoux. Puis, dans la deuxième partie, on a commencé le tournage de notre vidéo concept avec différentes personnes. Et à la fin, comme il nous restait du temps, on a pris quelques photos des personnes qui sont venues pour notre vidéo. Quand je vous dis que l'équipe était INSANE, c'est vrai !

DRAE : En effet, quelle journée ! Et peux-tu aussi expliquer où as-tu trouvé ces personnes ?

A : Oui ! Pour la vidéo promotionnelle, il était important pour moi que je prenne des gens de ma communauté. Des gens « ordinaires », comme moi. I AM c’est une communauté. C’est pour cette raison que j’ai fait un appel à tous, sur mes réseaux. À ma grande surprise, j’ai reçu plus d’une centaine de candidatures. Parmi celles-ci, j’ai choisi une quinzaine de personnes pour faire partie de la vidéo. J’ai ensuite ajouté : ma meilleure amie, 3 de mes amis (car je voulais aussi des hommes – les bijoux c’est pas juste pour les femmes), ma sœur et ma maman. Le casting était INCROYABLE. 


Avant le shoot, j’ai créé un groupe sur Instagram pour que l’on fasse connaissance et ce groupe est une réussite. Aussi, les modèles étaient d’un professionnalisme sans faille, généreux, gentilles et INSANE (encore une fois) ! Je les remercierais jamais assez de m’avoir fait confiance dans ce projet. 

Je n’ai pas de mots pour décrire l’énergie de cette journée. Par contre, j’ai eu quelques frissons (beaucoup) lors de cette journée.

DRAE : Je pense que nous avons tous encore des frissons depuis ce jour-là ! D'ACCORD. Maintenant, peux-tu nous dire ce que les gens peuvent attendre de cette collection ?

A : I AM est un concept vrai et unique, à votre image. Tout le monde pourra se reconnaître à travers cette collection.

DRAE : On est tellement excitées et on a si hâte que les gens le voient par eux-mêmes ! Maintenant, puisque tout le monde ne te connaît pas forcément, que dirais-tu d’aller avec quelques questions plus personnelles pour que les gens puissent apprendre à te connaître. En commençant par nous dire ce qu'il y a sur ta Bucket list ?

R : Je ne suis pas vraiment une fille de « Bucket list » car ma bucket list changerait toujours. La seule chose qui n’a jamais changé c’est que je veux aller en Italie et en Espagne. Je suis plutôt une fille de vision bord car j’aime focus sur une année à la fois. Si je m’attarde à cette année, j’aimerais sauter en parachute et faire un voyage avec ma sœur Maude !

Je crois que voyager est aussi sur notre Bucket list cette année ! Parlant de voyage, quels seraient tes indispensable de voyage ?

A : Sans compter mon passeport, mes cartes et de l’argent, il est certain que j’apporte :

  • Un lypsyl
  • Des bas ( je déteste être nu pied car mes pieds sont toujours moites. Par exemple, je ne peux pas porter de gougounes et ni marcher sur un plancher sans bas. Si non, je glisse.)
  • Mon cache cerne (je pourrais perdre tout mon maquillage, mais pas mon cache cerne)
  • Un bikini

DRAE : Je suis assez en accord ! Un bikini et un cache cerne sont à coup sûr des must-have dans la vie de chaque femme ! Et je crois qu’aujourd’hui plus que jamais, on peu dire que la femme aime se sentir bien et confiante dans sa peau. Quand on te regarde, on peut dire que tu dégage définitivement de la confiance en soi. Serais-tu capable de nous partager ta formule magique pour avoir confiance en toi ?

A : Je vais vous raconter une histoire !

J’ai un long nez et on a beaucoup ris de mon nez au primaire. Certaines personnes me disaient même que j’avais un nez de sorcière. Étant jeune, ça m’affectait énormément et ça paraissait.

Le pire, c’est que je traînais avec ces personnes. Le jour où j’ai assumé mon nez et que j’ai arrêté de réagir aux commentaires, on a arrêté de parler de mon nez. 

Toujours au primaire, en 3e année, ma mère m’avait acheté des pantalons multicolores et fleuris (mais intense fleuris). Lorsque je suis arrivé à l’école, les gars de ma classe riaient de mes pantalons. Je me souviens avoir été gênée, à vouloir disparaitre. Plus la journée avançait, plus les commentaires continuaient. J’étais tellement tanné et humilier que j’ai dit à un garçon de ma classe : « moi j’aime mes pantalons alors si tu les aime pas regarde ailleurs. Moi je ne te parle pas de ta chemise de dragon, alors parle pas de mes pantalons » et il a arrêté. 

J’ai compris rapidement qu’il fallait s’assumer. Si tu t'assumes, les gens ne peuvent pas alimenter des commentaires négatifs ou même t’intimider. La seule raison pour laquelle les gens critiques négativement, c’est pour avoir une réaction, diminuer quelqu’un et venir ébranler une personne négativement. Quand ces personnes ne réussissent pas, ils passent au suivant. 

Il est également primordial d’être bien entouré et d’avoir des amitiés saines, qui t'acceptent comme tu es, à 100%. Les petits commentaires toxiques du style : c’est drôle ce que tu portes, c’est quoi ce style ?, moi je suis plus mince que toi mais c’est pas grave, tes pieds sont tellement laids, tu as beaucoup de boutons comparé à moi, etc. c’est NON ! 

La clé : se connaître, s’assumer et être bien entouré.

DRAE : Wow, vraiment de bons conseils ! Merci sincèrement de partager cette histoire avec nous Anouk. Et si non, as-tu des produits indispensables en ce moment que tu aimes utiliser dans ton quotidien ?

A : Je dirais les chandelles. Il n’y a pas une journée où je n’allume pas une bougie.

DRAE: Absolument ! Surtout ces temps-ci, avec le COVID qui nous a tous transformés en homebodies. Qu’aimes-tu le plus faire après une journée stressante au travail ?

A : Allumer une chandelle, mettre une playlist de Jazz et me faire une skincare routine

DRAE : C’est définitivement la meilleure solution ! Puis si non, as-tu des objectifs personnels pour la saison à venir ?

A : SOLD OUT la collection I AM by Anouk !

DRAE : Je pense que cela s'applique aussi pour toute notre équipe chez DRAE ! On ne peut tout simplement plus attendre que la collection soit disponible au grand public. Allons-y pour une dernière question avant de te laisser partir. Quel est le meilleur conseil que tu as reçu ?

A : Mon père m’a dit récemment : « Ma fille, tu as uniquement 24h dans ta vie. Demain n’est jamais garantie. 

Fais ce que tu as envie de faire maintenant. N'attends pas.»Si non, je dis souvent à mes amis : « Rien n’arrive pour rien. La vie est bien faite. Fait confiance en la vie. »

Laissez un commentaire